CES TEMPS-CI DANS LE JOURNAL D'ANNE-MARIE
06 août
2018
L’été, parce que j’ai un horaire flexible et plus de temps, est souvent un moment où je me donne de petits défis créatifs. Soit j’explore davantage les techniques mixtes (peinture, collage, dessin…), soit j’essaie quelque chose de nouveau.
 
Cette année, au début juillet j’arrivais à la fin d’un cahier et je devais choisir le suivant. J’ai toujours plusieurs cahiers d’avance parce que j’en achète et en reçois. Je choisis le suivant en fonction du format, du type de papier, de mes envies du moment. Cet été, j’ai décidé de me contraindre à utiliser un journal particulier, un journal dont la facture visuelle me plaisait (je l’avais acheté pour cette raison) mais où les thèmes proposés m’embêtaient un peu, surtout qu’il y en avait beaucoup.
 
Pour moi le plus difficile dans cette démarche c’est de commencer le cahier. Une fois mise en mouvement, je n’ai plus aucun scrupule à me l’approprier, à m’en faire un journal vraiment personnel et non pas une exploration guidée entièrement par l’extérieur. Ce qui m’est offert sur la page me donne des élans, m’inspire, me guide – mais je me donne entièrement le droit de le contourner. C’est ainsi que j’ai vraiment du plaisir. Je ne me sens pas coincée mais stimulée, mise au défi.
 
Vous verrez le journal en question dans les images jointes, un exemple en étapes à partir d'une page originale, puis quelques autres pages. Chaque jour je vais à la rencontre de ce qui est proposé et si j’ai besoin d’une page vierge, je recouvre tout de gesso (sous-couche à l’acrylique) ou de collage.
 
Et si vous vous donniez un défi de ce type cet été?
Si vous voulez essayer, voici les étapes :
 
1. Choisissez un cahier avec des invitations. 
2. Demandez-vous si l’invitation rencontrée sur la page vous convient, prenez le temps de la ressentir, écoutez votre intuition.
3. Si elle vous convient, suivez l’invitation de l’auteur (ceci permet d’explorer des sujets que l’on n’explorerait pas spontanément)
4. Si elle ne vous convient pas, recouvrez-la en partie ou en entier (avec GESSO ou collage). 
5. Si vous conservez des bouts (taches de couleur, mots…), travaillez autour, vous en inspirant, transformant ces espaces en ce que vous voulez. 
6. Créez votre page à votre façon, incluant bien sûr de l’écriture si vous le souhaitez.
 
😊 Bonnes explorations!
 
Anne-Marie Jobin
CES TEMPS-CI DANS LE JOURNAL D'ANNE-MARIE
13 juin
2018

J’arrive de 3 semaines à l’extérieur de chez moi, bien occupée mais surtout avec moins de matériel et moins de temps… Donc ces temps-ci dans mon journal, ce qui ressort c’est que je fais moins d’exercices introspectifs, je fais de plus courtes entrées, et plus de petits collages. Je colle ce que je trouve sur mon chemin, je note ce qui se passe, j’explore un peu mais sans jamais plonger bien loin.

Ce que j’ai envie de vous proposer dans ce contexte, c’est une technique que j’appelle le dessin prolongé et que j’utilise souvent en vacances, avec des cartes postales notamment. Cette fois-ci je l’ai utilisée plusieurs fois avec des mini-pages d’un livre d’activités que j’ai acheté pour quelques euros. Ce sont des livres destinés aux enfants, mais j’y vois toujours l’occasion d’inventer une activité de journal.

Si vous voulez essayer, prenez n’importe quelle image ou fragment d’image et faites ceci :

En voici les étapes :

1. Collez l’image ou le fragment au centre d’une nouvelle page.
2. Poursuivez les lignes et les formes de l’image originale sur la page, de façon réaliste ou abstraite, comme vous le sentez.
3. Complétez la page avec de l’écriture si vous le souhaitez.

C’est tout simple et je trouve cela relaxant et agréable, essayez-le!

Anne-Marie Jobin
© 2018 École le jet d’Ancre – Projet Ces temps-ci

CES TEMPS-CI DANS LE JOURNAL D'ANNE-MARIE
18 mai
2018

Ces temps-ci dans mon journal, j’ai testé énormément d’activités pour mes nouveaux ateliers. J’ai feuilleté mes derniers cahiers et c’est ce qui ressort de plus évident. Mon journal sert de laboratoire pour ce que je propose ensuite.

Pour ne pas trop « dévoiler » mes nouveautés, j’ai envie de partager avec vous la façon dont je débute presque tous mes ateliers. J’invite généralement les personnes à faire une page où sont combinés les 3 langages du Journal Créatif, afin qu’elles se présentent avec autre chose que seulement des mots. Et puis j’adapte cette invitation au sujet du jour, je change un élément ou l’autre, j’invente des variantes.

Ces derniers jours, j’ai testé à plusieurs reprises une variante un peu plus élaborée et qu’on peut développer à souhait, selon le temps dont on dispose. Elle n’est pas qu’un exercice de démarrage, elle peut vraiment servir à explorer à fond une question. C’est simple et assez rapide, ça combine intuition et raison, ça ouvre l’horizon! Je suis toujours épatée de ce qui ressort.

Voici les étapes :

1. Démarrez avec une question que vous écrivez en haut de votre page. Par exemple : qu’est-ce qui se passe avec X ces jours-ci? Que puis-je faire dans telle situation? Etc. Si vous n’avez pas de question, écrivez simplement : « où j’en suis aujourd’hui? ».

2. Allez chercher une image qui évoque votre sujet. Choisissez rapidement et sans trop réfléchir. Collez-la sur votre page et répondez en quelques phrases à votre question en regardant l’image. Restez concis.

3. Quelle couleur et quelle forme pourraient représenter votre sujet? Très spontanément et rapidement, faites une forme ou un petit dessin rapide à côté ou en-dessous de l’image. Continuez à répondre à votre question en fonction de ce petit dessin.

4. Revisitez le tout et écrivez votre conclusion, ou une réponse succincte à votre question.

J’ai testé ceci 3 fois cette semaine et chaque fois j’ai trouvé des pistes. Et pour vous, est-ce que ça marche?

Anne-Marie Jobin
© 2018 École le jet d’Ancre – Projet Ces temps-ci



  


École le jet d'Ancre, 2014  Mentions légales        Conception : Nomadique