La voix et la chanson comme voies d'expression
25 août
2016

À la demande de l'une d'entre vous (merci Jacqueline!), je partage avec vous une réflexion sur la place de la voix et de la chanson dans le processus du Journal Créatif, ainsi que 2 exercices tirés du livre "Exprime-toi! avec le Journal Créatif" paru aux Éditions le Jour en 2015.
Toutes les modalités artistiques (son, musique, danse, théâtre, etc.) ont leur place dans le processus du Journal Créatif parce qu'elles sont toutes des voies d'expression différentes. Elles multiplient donc les portes d’accès au monde intérieur, elles permettent d’explorer les choses autrement, elles peuvent aider au déblocage quand une autre modalité ne convient pas, etc. On peut les intégrer avant ou après un autre exercice de journal, comme réchauffement ou pour compléter un processus; on peut combiner au travail du journal de multiples façons (comme vous verrez dans les 2 exercices), on peut s'accompagner dans nos projets de création artistique avec notre journal, etc. La combinaison des langages peut aussi nous aider à nous détendre, à faire baisser le stress. Ça enrichit à coup sûr la pratique!

EXERCICE POUR CONSCIENTISER LE SON DE NOTRE VOIX:
Le son de la voix: Dessinez une silhouette dans votre journal (voir exemple) puis levez-vous et faites des exercices de voix : essayez les sons aigus, les graves, faites résonner votre gorge (comme en se gargarisant), votre ventre (comme en recevant un ballon dans le ventre ou en faisant le « kiai » des karatékas). Faites résonner votre tête en imitant une chanteuse d'opéra ou en imaginant que vous envoyez les sons sur les os de votre crâne qui forment le plafond d'une cathédrale… Faites des vocalises, des mmmm… des bruits d’animaux, etc. puis allez à la silhouette illustrer ce que ces sons vous font. Où vibrent-ils? Quelles couleurs leur associez-vous? Dessinez comment les sons bougent dans votre corps, amusez-vous à observer tout ça. Écrivez vos réflexions.

EXERCICE POUR CONSCIENTISER L'IMPACT D'UNE CHANSON:
Porté par les paroles : Faites jouer, en boucle, une chanson que vous aimez et qui vous touche. Pendant que vous écoutez, prêtez attention aux paroles et écrivez dans votre journal tous les mots que vous captez. Écrivez les phrases les plus fortes, les mots, les thèmes évoqués; utilisez toutes les couleurs que vous voulez, écrivez dans tous les sens, en plus petit, en plus gros… Allez au bout de votre élan puis décorez votre page et notez ce qui est fort pour vous dans cette chanson. Écrivez vos réflexions: Quelle partie de vous s’exprime à travers les chansons que vous aimez ou même celles que vous composez?

Voilà, bonnes explorations!
AMJobin

La technique des trois carrés
13 mai
2016
Ceci est une petite technique simple qui montre bien comment les 3 langages du Journal Créatif (écriture, dessin et collage) travaillent différemment. 
Choisissez une émotion ou un ressenti (ça marche particulièrement bien avec les émotions sources de stress) puis dans les carrés, exprimer ce stress avec un mot; ensuite une ligne, un gribouillis ou un petit dessin; ensuite une petite image. Écrivez ensuite vos réflexions sur les différences entre les langages, ce que ça vous donne de pouvoir vous exprimer de façon différente selon les langages, etc. 
Bonnes explorations!
Défi printanier
21 mars
2016
L'équinoxe du printemps est dans une semaine, plus précisément samedi le 19 mars, à 23 h 30. C'est le jour de mon atelier "L'envol printanier" que je suis en train de préparer, ce qui m'a donné l'idée de me lancer un défi... Chaque jour d'ici samedi prochain, je ferai une page de journal invitant l'énergie du printemps à se manifester dans ma vie, dans LA vie ... J'afficherai ma page chaque jour et JE VOUS INVITE À FAIRE DE MÊME Venez afficher vos pages ici, ensemble on va "booster" notre envie de créer, on va réchauffer la terre de notre créativité, on va faire sortir des bourgeons! 
 
Voyez sur la page Facebook de l'École les propositions pour chacun des jours :
DÉFI PRINTANIER, 1er jour
DÉFI PRINTANIER, 2e jour
DÉFI PRINTANIER, 3e jour 
DÉFI PRINTANIER, 4e jour
DÉFI PRINTANIER, 5e jour 
DÉFI PRINTANIER, 6e jour
DÉFI PRINTANIER, 7e et dernier jour
Activités créatives pour les Fêtes
18 déc.
2015

L’École le jet d’Ancre vous souhaite de très belles Fêtes!

J’ai décidé de remettre à la une la liste d’activités créatives affichées l’an dernier, après y avoir apporté quelques modifications. Je pense qu’elle est encore d’actualité!

N’oubliez pas que vous pouvez faire la plupart de ces activités avec vos enfants ou avec des ami-es. Faire du journal à deux ou plus, c’est souvent mémorable et ça met un peu de créativité dans nos rencontres.

Anne-Marie Jobin

 

10 activités créatives pour passer des Fêtes inspirantes

 

  1. Simplifiez: Dans votre journal, faites la liste de ce qui est vraiment important pour vous durant ce temps des fêtes... Est-ce que toutes ces courses sont nécessaires? Qu’est-ce qui a du sens pour vous? Que voulez-vous faire du temps que vous avez? Encerclez les 3 petites choses les plus importantes sur votre liste et réalisez-les. Laissez tomber le superflu.
  2. Cardio-choco : Sortez dehors et faites une activité cardio, puis rentrez au chaud, mettez vos pieds près du poêle à bois, faites un chocolat chaud (ou un thé) et écrivez ou dessinez dans votre journal. Comment vous sentez-vous? Dessinez votre ressenti, votre tasse, vos chaussettes… comme ça vient, juste pour le plaisir.
  3. Lettre au Père Noël (ou à la Mère Noël, la fée des glaces, le lutin de vos rêves…) : Qu’est-ce que vous lui demanderiez, vous, au Père Noël? Dans votre journal, écrivez-lui une lettre. Mettez-y tout ce que vous avez sur le cœur, vos désirs, vos rêves pour 2016, vos récriminations… Quand vous avez terminé, recouvrez votre lettre de peinture acrylique rouge, appliquée à la carte (couche mince). Trouvez une image qui vous inspire et collez-la sur votre page.
  4. Mon beau sapin : Sans autre éclairage que les lumières de votre sapin (remplacer par une bougie si nécessaire), dessinez dans votre journal sans regarder votre page, lentement, traçant des lignes et des formes comme ça vient, dans la pénombre. Ajoutez des mots si vous le désirez; savourez ce moment.
  5. Balade méditative : Apportez un petit carnet et un crayon et allez marcher dehors. Prenez votre temps. Comment est la lumière ces temps-ci? Y a-t-il de la neige? Du soleil? Des animaux? Assoyez-vous quelques instants et faites un croquis ou écrivez un petit poème. Collez ensuite cette mini-page dans votre journal et complétez.
  6. Boule de souhaits : Découpez un cercle dans du carton, dessinez-y vos souhaits ou recouvrez-le d’images qui les évoquent, des deux côtés, puis faites un trou et passez-y un joli ruban. Accrochez dans l’arbre ou à la fenêtre. 
  7. Une prière : Y a-t-il quelqu’un de votre entourage qui a besoin de bonnes énergies? Une situation qui a besoin de soins? Un pays? Vous-même? Écrivez le sujet de votre prière au centre d’une page et faites des formes abstraites autour, lentement. Tracez des lignes qui s’entrecroisent, des fioritures, des formes. Ensuite, coloriez les espaces créés tout en envoyant de l’énergie positive au sujet de votre prière.
  8. Ma recette préférée : Copiez votre recette préférée sous forme de poème dans votre journal et illustrez avec de petits dessins ou des images. Si la page vous plaît, copiez-la et offrez-la en cadeau!
  9. Gestes de gentillesse : Faites une liste de gestes simples que vous pouvez faire pour faire plaisir à quelqu’un et allez-y, faites-en un aujourd’hui. L’altruisme est un ingrédient actif du bonheur, écoutez votre cœur, répandez un peu de bonne humeur!  
  10. Collage vision : Faites un collage d’images représentant ce que vous désirez nourrir en 2016, faire pousser, construire… Vos rêves, vos projets, vos états intérieurs…

 

Les sous personnalités
23 oct.
2015
IMAGE 1 : Couverture du livre
IMAGE2 : Illustration dans le livre : Quatre sous-personnalités, décrites brièvement : Mme Protection Maximale, personnage rigide qui a peur de recevoir des coups ; son opposée, Miss Confiance Totale, qui a le cœur et les bras ouverts ; M. Fardo, qui se sent toujours débordé et La Granola, simple épicurienne.
IMAGE 3 : Les sous-personnalités peuvent aussi prendre la forme d'animaux et être illustrées par collage. Ici, un bovin apparu aussi en rêve d'abord et qui est devenu le symbole d'une énergie masculine, terrestre, concrète, posée.
IMAGE 4 : Le fond est un texte du journal, déchiré et collé. Le personnage est un genre de déesse de la créativité qui a des idées qui poussent en abondance.
 
Comme le livre Fantaisies et Gribouillis est maintenant disponible en librairie (au Québec), je vous offre une page du livre en guise de capsule technique, la page 115, tirée du chapitre "Personnages et histoires". Cela vous montrera du même coup de quoi ont l'air les consignes, page après page (il y a 85 exercices créatifs de ce type dans le livre).
 
LES SOUS-PERSONNALITÉS 
 
Définition et préparation : Illustration de certains traits de personnalité sous forme de personnages plus ou moins caricaturés. Par exemple, une sensation de fatigue peut devenir Madame Épuisée, une femme avec un boulet au pied. Ayez du matériel de création varié.
 
Action : Installez-vous confortablement et prenez le temps de relaxer. Pensez à vos différents traits de personnalité, mais aussi à vos émotions habituelles, vos sensations corporelles, vos dynamiques personnelles, etc. Choisissez ce qui retient le plus votre attention et voyez si vous pouvez imaginer ce trait prendre vie sous la forme d’un personnage. Quand vous êtes prêt, décrivez-le ou dessinez-le. Le dessin peut être rudimentaire, symbolique ou plus figuratif, selon vos capacités. Autour de votre dessin, définissez votre personnage plus en détails : ce qu’il aime et n’aime pas, ce qu’il pense et dit, ce qu’il désire, ce qu’il fait de son temps, comment il s’appelle, etc. Engagez-vous ensuite dans un dialogue écrit avec votre personnage, posez-lui des questions, demandez-lui comment il est arrivé dans votre vie, etc.
 
Retour : Quel fut l’effet de cet exercice sur vous ? Avez-vous appris quelque chose sur votre façon de fonctionner dans le monde ? Écrivez vos ré?exions.
Utilités : Permet de développer le témoin, de gagner de la distance face aux rôles que l’on joue, de découvrir les besoins cachés sous les traits de personnalité. Transformateur et thérapeutique, tout en détendant et amenant de l’humour.
 
Variantes
  • Intégrez vos sous-personnalités dans les histoires que vous écrivez. 
  • Trouvez des images représentant votre sous-personnalité et faites-en un collage.
  • Écrivez la chanson de votre sous-personnalité et chantez-la. 
* Pour en savoir plus sur le sujet, consultez "Le dialogue intérieur" de Hal et Sidra Stone, et "Le soi aux milles visages" de Pierre Cauvin et Geneviève Cailloux.
 
Quelques idées pour faire du Journal Créatif cet été
09 juil.
2015
IMAGE 1 : Collage d'images d'endroits ressourçants, formes de pas découpées et collées, écriture brève. 
IMAGE 2 : Collage incluant des dessins de mon fils, après une visite touristique. Acrylique noire ajoutée à la fin, pour unifier.
IMAGE 3 : Bref dialogue avec une rivière.
 
  • Marcher dans l'été : Recouvrez une page de votre journal d'images d'endroits de vos vacances (soit où vous êtes soit où vous voulez aller): des plages, des forêts, des villes, etc. Découpez ensuite dans une feuille blanche des traces de pas (nus pieds, sandales ou souliers...) et collez ces traces sur votre paysage de fond. Écrivez dans vos traces les éléments que vous voulez amener avec vous dans ce paysage (ex: prendre mon temps; savourer; amitié; etc).
  • Le carnet de balade : Partez en balade avec un petit carnet à croquis et un seul crayon. Observez ce que vous rencontrez sur votre chemin, écoutez, sentez - et prenez des notes dans votre carnet: des phrases entendues, des croquis, des réflexions. De retour de balade, découpez dans vos pages ce qui est le plus important et faites une page de tout ça dans votre journal.
  • Le dialogue avec un paysage : Avez-vous des questions sur votre vie, sur une décision à prendre, sur un problème? Assoyez-vous avec votre journal devant un paysage qui vous plaît ou vous fait du bien, faites-vous calme, et écrivez une conversation imaginaire avec ce paysage. S'il pouvait parler, que répondrait-il à vos questions?
  • Les phrases capturées : Dessinez sur une page blanche quelques bulles de dialogues style bande dessinée, et partez à la recherche de phrases inédites, sur la rue, sur la plage, dans un café. À votre retour, découpez-les et mettez en scène quelques personnages dans votre journal (des bonshommes allumettes c'est parfait) qui disent certaines de ces phrases. Décorez comme vous le souhaitez!
  • Le journal en famille : Que ce soit avec votre famille ou vos amis, donnez-vous le défi de revenir de votre journée avec du matériel pouvant être  intégré dans un collage. Installez-vous ensuite avec vos trouvailles, faites-vous des cadeaux mutuellement, faites chacun une page ou travaillez ensemble sur des pages collectives, chacun contribuant d'une image au collage de l'autre. Amusez-vous! Vos pages vous rappelleront vos vacances.
 
Journal Créatif au zoo
05 juin
2015

Cette semaine je suis allée passer 4 h au zoo de Granby afin d'explorer ce lieu pour un éventuel atelier d'automne :) J'ai passé la première heure à dessiner des animaux en utilisant la technique du dessin à l'aveugle ou semi-aveugle, technique très utilisée dans les cours de dessin en "mode droit" et qui se marie bien à une pratique de journal créatif parce qu'il n'y a aucune pression pour "bien" dessiner... Le but est d'entraîner l'oeil à voir mais aussi de s'entraîner à être présent au monde qui nous entoure. Quand je dessine de cette façon il me semble que j'entre davantage en relation avec ce que je dessine, je m'absorbe dans ma tâche et cela m'apaise (et calme mon mental!). Il suffit simplement de dessiner sans regarder sa feuille, ou en la regardant seulement 10% du temps (semi-aveugle). Après cette heure à capter des lignes, j'ai trouvé un coin tranquille pour écrire et me poser sur une page, puis je suis repartie en quête d'animaux - j'ai dessiné un groupe d'enfants, d'autres animaux, quelques motifs artistiques trouvés sur le site. J'ai terminé dans mon atelier à faire un collage de papiers ramassés et de petits dessins faits sur des feuilles volantes. J'ai aussi ajouté les bulles pour faire parler un peu mes animaux... Ça vous dirait une journée au zoo en octobre? 

Pas inspiré-e aujourd'hui?
13 fév.
2015
Je sais que de prendre du temps pour mon journal me fait du bien, me centre, me nourrit et cependant certains jours j’ouvre mon cahier, je fixe la page blanche, rien ne vient. 
 
Quels sont mes petits trucs pour dépasser ce moment de vide? En voici quelques-uns :
  • Prendre 3 ou 4 grandes respirations puis expirer des mots ou des couleurs sur la page, i.e. prendre un crayon et sur l’expiration, faire un trait de couleur ou écrire le mot qui vient. Recommencer. Inspirer; changer de couleur; marquer la page. 
  • Faire des sections : tracer des formes que je remplis de mots, de phrases courtes. Colorier entre les formes, en ajouter, suivre le fil.
  • Faire un fond : coller des papiers ou faire un fond de couleur. Préparer 2 ou 3 fonds pour quand je serai inspirée.
  • Fermer mes yeux et mettre mes 2 mains dans une pile d’images et de papiers (que j’ai dans une boîte à chaussures); tirer 3-4 images au hasard et travailler à partir de cela.
  • Musique! Faire jouer le morceau fétiche du moment et dessiner en suivant le rythme.
  • Coller un seul papier ou image et gribouiller autour, genre «doodling».
  • Coller des papiers et appliquer une couche de gesso par-dessus. Laisser sécher puis trouver des formes dans les textures laissées par les papiers. Les faire ressortir, les dessiner, écrire.
  • Les taches : faire une tache d’encre ou de café dans mon cahier et lui dessiner des yeux, une queue, des mains!
  • Me faire tranquille, regarder autour, remarquer les petites choses sur ma table, la lumière, les couleurs… dessiner ou décrire quelque chose que je vois.
  • Faire flotter mes pensées dans des bulles, les regarder passer… colorier autour, respirer…
  • ETC. … 
De prière et de Journal Créatif
29 janv.
2015

Prier pour moi c’est ouvrir un espace pour faire le lien avec ce qui me dépasse, ce qui dépasse mes perceptions, ma personnalité, ma petite vie terrestre. C’est un élan vers ce qui est plus vaste que moi et vers quoi je tends pour m’aider à comprendre, à agir, à me sentir inspirée.

C’est aussi un acte d’humilité : je remercie la vie pour ce qu’elle offre si généreusement, je demande de l’aide pour  moi ou les autres, je demande à être rassurée, protégée.  Je reconnais que mon petit ego a ses limites et que c’est juste normal, et humain.

Quand il se passe quelque chose de difficile autour de moi ou plus loin, quand je sens des ondes de choc, de la peur qui se répand, de la colère – j’ouvre une page blanche et j’appelle la  douceur et la paix pour tous. Je prie pour notre libération à tous, je nous entoure de couleurs chaudes et de mots qui me font du bien.  

J’aime ces pages de mon journal. J’aime dessiner mes prières, entourer mes peines de douceur en méditant sur la paix que je souhaite, écrire des poèmes qui s’adressent au plus Vaste. Prier en créant quelque chose m’aide à me concentrer, à entrer dans mon mouvement intérieur vers cet espace vaste.   

Il y a quelques semaines un jeune homme de 15 ans de l’école de mon fils s’est enlevé la vie. Quand j’ai vu la petite annonce dans le journal local, je l’ai découpée, collée dans mon journal et j’ai appliqué des couleurs autour, puis de l’eau pour adoucir, et j’ai terminé une phrase pour lui. Mon fils m’a vue et m’a demandé ce que je faisais. J’ai dit : « je lui envoie de la lumière, et puis ça me fait du bien à moi aussi ». (IMAGE 3 l'annonce a été rendue floue pour préserver l'anonymat de la personne.)

IMAGE 1 : Collage suite au décès subit d'une voisine - qui aimait beaucoup ses fleurs (la photo a été enlevée pour préserver l'anonymat). J'ai fait ce collage simple en pensant à elle, à ses enfants, à sa famille.

IMAGE 2 : Page visant à m'aider à me centrer. Techniques mixtes: fond à l'acrylique, collage d'images, finition aux crayons permanents.

IMAGE 4 : Collage fait à partir d'une phrase découpée dans un magazine, en méditant sur la phrase. Fond à l'acrylique noire.

IMAGE 5 : Dessin suite à une visualisation où une invitation à la prière est montée spontanément. Dessin avec la main non dominante d'abord - la forme de la femme agenouillée est apparue dans les lignes et je l'ai précisée avec ma main régulière. Écriture illisible autour pour "vider" le sujet difficile - message de l'exercice écrit clairement.

Bon début d'année à tous et toutes!
01 janv.
2015
Voici un exercice simple que vous pouvez faire en ce début d'année: 
 
Choisissez 12 images qui vous font du bien ou qui représentent des objectifs ou des états à cultiver pour 2015 (vous pouvez mettre plus de 12 images, c'est une suggestion pour représenter les 12 mois de l’année et c'est un chiffre symbolisant bien les cycles complets). Vous pouvez aussi choisir une 13e image, une image forte et positive, pour coller au centre du cercle (ou encore écrire 2015). Agencez tout cela sur un grand cercle de carton et puis affichez-le dans un endroit où vous pourrez le voir régulièrement. Méditez en contemplant votre mandala, observez-le, nourrissez toute l’année ces intentions que vous avez représentées.
 
Je vous suggère aussi de photographier votre collage puis d'imprimer et coller la photo dans votre journal afin de pouvoir approfondir votre réflexion par un peu d'écriture: écrivez une phrase inspirante autour du cercle, vos conclusions et réflexions dans le bas, etc. Si vous le désirez, construisez des affirmations positives à partir de votre mandala et utilisez-les durant l'année pour donner de la force à  votre alignement. 
 
Que 2015 vous apporte joie, douceur et créativité !
Capsule technique: le collage
01 déc.
2014

Quand on pense collage on a souvent en tête le collage avec les images de magazines, certainement le type le plus populaire de collage. Collage veut dire coller... qu'est-ce qu'on peut coller d'autre que des images de magazines dans son journal? 

On peut coller:

  • Du papier de couleur (pensez aux collages de Matisse)
  • Des photos 
  • Du papier de soie 
  • Du papier journal
  • Des pages de livre, des partitions de musique
  • Des serviettes de table
  • Des pages déchirées de son journal
  • Des tickets de spectacle, de métro
  • Du courrier, de la pub
  • Des cartes géographiques
  • Des éléments de la nature (fleurs, feuilles...)
  • Des objets plats, des tissus, des dentelles, des rubans
  • etc.
  • Ce qu'il faut savoir c'est que dès qu'on colle quelque chose de mince (papier de soie, serviettes de table) ou de très déchiqueté (pages de journal déchirées par ex) il faut utiliser de la colle liquide ou du médium acrylique. Le plus simple est d'utiliser de la colle blanche de menuisier (ou colle d'école) et de la diluer avec un peu d'eau, ça marche très bien. On peut ensuite dessiner et écrire sur ces collages texturés qui créent des fonds riches et expressifs.

Le collage amène dans le journal le monde de la texture et permet le travail par couches (cacher des choses, en révéler d'autres, superposer des niveaux de sens, etc.). De plus, comme l’agencement des papiers et des images crée un univers en soi, parfois mystérieux et souvent prégnant d’histoires, les collages sont toujours intéressants à regarder et à explorer. Ils nous mettent en contact avec des univers intérieurs impossibles à créer par le dessin ou l'écriture. 

Capsule technique : l'écriture-thérapie
01 nov.
2014

L’écriture-thérapie selon le Dr James Pennebaker 
Professeur de psychologie à l’Université du Texas à Austin, ce chercheur a publié de nombreuses recherches sur les bienfaits de l’écriture sur la santé, depuis les années 80. Il a travaillé notamment sur les effets de ce qu’il appelle l’écriture émotionnelle (emotional writing) sur les traumatismes et autres difficultés émotionnelles. Il a découvert que de ne pas s’exprimer (par le parler ou l’écrit notamment) quand on vit quelque chose de difficile comporte des risques significatifs pour la santé. 

Voici en quoi consiste son approche de base : écrire durant un minimum de 4 jours consécutifs, 20 minutes chaque fois. Il faut : 

  • Écrire au sujet d’une difficulté émotionnelle 
  • Suivre ce qui vient en restant dans les sujets importants émotionnellement
  • Laisser dormir les sujets qui dorment (ne pas se forcer à déterrer de vieux traumatismes)
  • Travailler seulement avec les traumatismes ou difficultés dont nous sommes conscients (ne pas forcer les « souvenirs »)


Il suggère ensuite d’observer les effets de la pratique, fournissant un petit questionnaire à remplir après chaque session d’écriture, et d’observer les changements dans le sommeil, les émotions, les symptômes physiques, les habitudes, etc. 

Ceux qui bénéficient le plus de cette approche sont ceux qui donnent de la place à leurs émotions dans l’écriture, qui regardent leur situation de différents angles et trouvent du sens dans ce qui leur arrive.

Un livre sur sa méthode (en anglais) Writing to heal, James Pennebaker, New Harbinger (2004). 

Et un article en français 





École le jet d'Ancre, 2014-2019  Mentions légales        Conception : Nomadique